Formations pour professionnels

Toujours très enthousiaste d'offrir des formations pour les professionnels de la santé mentale (psychologues, psychothérapeutes, médecins, intervenants sociaux et en santé mentale) pour aider à la compréhension clinique et à l'accompagnement de différents enjeux psychologiques et relationnels chez les patients qui nous consultent. Ces formations sont accréditées par l'Ordre des Psychologues du Québec; elles sont donc reconnues pour les heures en formation continue.

La jalousie:
Possessivité, humiliation et hostilité

De toutes les émotions ressenties, la jalousie est l’une des émotions les plus difficiles à réguler. La jalousie fait partie de la nature humaine. Nous vivons de la jalousie car nous nous sentons connectés à l’autre d’une façon particulière. Lorsque le lien à l’autre est à risque, nous pouvons alors nous sentir menacés ou encore blessés. La jalousie est donc une expérience émotionnelle normale qui a des fonctions adaptatives. Cependant, la jalousie peut devenir problématique, lorsqu’elle vient submerger nos émotions, biaiser nos pensées et nous faire poser des gestes contrôlants et hostiles. Lors de cette formation, nous approfondirons comment il est possible d'aider nos patients à comprendre les dynamiques psychologiques et relationnelles qui alimentent leurs comportements jaloux et leurs stratégies de possessivité contrôlantes. Il est essentiel d’en saisir les complexités et de comprendre les angoisses sous-jacentes aux enjeux psychologiques de la jalousie pour éclairer nos réflexions et nos interventions cliniques.

La colère, de l'agir à l'inhibition. Manifestations, expression et considérations cliniques.

Émotion souvent mal-aimée et crainte, la colère est au coeur de nos interactions. Plusieurs patients consultent parce que leurs réactions colériques posent problème au sein de leurs relations. Souvent honteux et souffrants, ils sont à la recherche d’outils pour les aider à se contrôler quand ils sont sous le coup de la colère. D’autres patients présentent plutôt une forte inhibition de leur colère, accumulant les frustrations, sans exprimer leurs désaccords ou portant une immense culpabilité lorsqu’ils osent enfin s’exprimer. La colère se manifeste à travers divers tableaux cliniques tels que comportements passifs-agressifs, hostilité retournée contre soi, troubles alimentaires, automutilation, rage narcissique, projection psychotique ou encore trouble obsessionnel-compulsif. Il importe de comprendre les angoisses sous-jacentes et les dynamiques en lien avec la colère dans ces différents tableaux pour accompagner de façon cohérente nos patients.

Fatigue pandémique au coeur de l'intervention

Le contexte pandémique exige que nous soyons en constante adaptation face à des réalités mouvantes et contraignantes. À la longue, la vie sociale réduite et la privation de liberté découlant des consignes sanitaires usent psychologiquement et peuvent se traduire en symptômes de « fatigue pandémique ». Face à un tel contexte de stress, chaque patient utilise des stratégies et des mécanismes de régulation émotionnelle qui lui sont propres en fonction de son histoire, de ses expériences et de ses angoisses. Les configurations et les enjeux psychologiques qui caractérisaient les patients en pré-pandémie les orientent aujourd’hui dans leurs façons de réagir et dans leurs croyances (ex. hésitation vaccinale, crainte du retour à la vie « en présentiel »). Ces diverses réactions et croyances peuvent susciter socialement de l’incompréhension, de la frustration et un ostracisme collectif. Comme cliniciens, il est essentiel de tenter de comprendre le vécu et les angoisses sous-jacents aux réactions de nos patients, afin de les accompagner plus efficacement à travers la lassitude qui se manifeste de plus en plus.

INFOLETTRE
Pour être informé de mes dernières nouvelles, publications, vidéos, conférences, etc.
Name: